Les apports de la Généalogie

Les conséquences et apports de la généaologie et de l’engouement qu’elle connaît sont multiples :

  • au plan de la recherche historique, la généalogie apporte :
    • une meilleure connaissance de l’Histoire, sous un nouvel éclairage, comme l’ont par exemple montré les travaux du Pr Jean Delay, sur ses ancêtres parisiens, ou ceux du Professeur Dupâquier, sur l’évolution de la société française au XIXème siècle. A la limite, toute bonne biographie devrait intégrer une recherche généalogique et une étude psychogénéalogique,
    • le généalogiste, pour maîtriser certaines sources d’archives, comme archives paroissiales et notariales, peut se voir souvent associer, par les chercheurs et les universitaires, à des études d’Histoire ou de démographie historique,
  • au plan de la politique socio-familiale, la généalogie s’affirme :
    • à l’heure des familles décomposées et recomposées, comme un puissant facteur de redynamisation des valeurs positives du groupe familial, comme aussi un facteur de renforcement des cohésions familiales et de relance du dialogue inter-générations (avec notamment les cousinades de plus en plus nombreuses, les journaux de famille et sites familiaux sur Internet),
    • un outil extrêmement performant de lutte contre l’exclusion et d’aide à l’intégration (pouvant favoriser l’accélération du processus), avec toute l’importance, ici, des efforts menés en milieu scolaire, et orchestrés ou initiés, en France, par Evelyne Duret et la Fédération Française de Généalogie,
  • au plan clinique, en sauvegardant les mémoires familiales, il permet une meilleure connaissance des « romans familiaux », connaissance de nature à favoriser et rendre plus efficaces les "thérapies douces" au plan psychologique, que de nouveaux praticiens et cliniciens comme les psychogénéalogistes travaillent à développer,
  • au plan politique, par le fait qu’en promouvant les identités régionales, ce grand courant ne peut que favoriser l'émergence de la prééminence des länder, dont la construction européenne a besoin,
  • au plan culturel général, en ce que ce nouvel et très original loisir culturel favorise aussi une meilleure intégration dans le monde contemporain.