Les directions de recherche

Vous avez le choix entre plusieurs directions : la généalogie "ascendante" et la généalogie "descendante", proposant chacune deux formules.

 

La généalogie ascendante fait remonter le temps et conduit à rechercher des disparus.

Vous pouvez faire :

  • une généalogie ascendante agnatique, dite parfois patronymique, consistant à remonter le temps, de fils en père en suivant une seule lignée, le plus souvent la ligne patronymique, qui a transmis le nom,
  • une généalogie ascendante par quartiers, consistant à remonter le temps aussi bien sur la ligne paternelle que maternelle, comme aussi sur celles de chacun des 4 grands-parents, des 8 arrière grands-parents, etc. On appelle en fait « quartier » tout ancêtre. Parler ainsi de vos « huit quartiers », revient à parler de vos huit arrière grands-parents.

La généalogie descendante consiste à redescendre le temps, à partir d'un ancêtre déjà retrouvé, pour recenser sa postérité, autrement dit votre parenté et vos cousins plus ou moins proches, morts ou vivants, issus de cet ancêtre.

Vous pouvez faire :

  • une généalogie descendante patronymique, ne recensant que les seuls descendants portant le nom de l’ancêtre en question, en excluant la descendance des filles. Cette formule se pratique généralement à partir du plus ancien ancêtre connu, et est surtout praticable lorsque le nom de famille n’est pas trop fréquent.
  • une généalogie descendante intégrale, qui vous fera agir de même, mais sans éliminer la descendance des filles.

 

Sachez aussi qu’après les recherches classiques, basiques, donnant des noms, des dates et des lieux, l’idéal est de compléter vos informations un peu « sèches » par un travail complémentaire en histoire sociale, portant sur le cadre de vie, les mentalités, en travaillant notamment sur la position sociale, le niveau de fortune, le patrimoine et l’environnement général de vos ancêtres .

 

Il est difficile de proposer ici un cours ou une méthode théorique complète…

Ce service d'assistance généalogique aidera en revanche les chercheurs, débutants ou chevronnés, dans certaines situations, présentées au sommaire.

 

Pour le reste, se reporter aux guides imprimés, dont Réussir sa généalogie, publié par Jean-Louis Beaucarnot aux Editions Marabout, ou Généalogie, mode d’emploi, mêmes auteur et éditeur.